Archives 2014 Mars

  • Que veut-on mesurer lorsque l'on parle d'absentéisme ?

    Rédigé par Fabien JOBINIOT, statisticien
    Lundi 17 Mars à 10:09
    Il existe plusieurs types d’absences, celles pour raison de santé (maladie, accident…), les absences pour formation professionnelle, pour motif syndical, pour convenance personnelle, pour garde d’enfant ou encore les absences pour congé annuel ou RTT … Il convient de définir clairement et précisément le périmètre de ce que l’on veut mesurer et s’y tenir dans le temps si l’on souhaite en apprécier l’évolution. Le taux d’absentéisme est un indicateur global qui mesure le poids des absences globales sur l’effectif étudié. Une formule de calcul qui mesure le volume des jours d’absence, rapporté à l’effectif de la structure étudiée au regard du nombre de jours travaillés par les agents, permet une traduction simple du ratio obtenu : ainsi, un taux d’absentéisme de 10 % sur une structure de 100 personnes, caractérise en moyenne, l’absence tout au long de l’année de 10 d’entres elles, soit un fonctionnement avec un effectif de 90 et non plus de 100. Un chiffre seul peut-il qualifier l’absentéisme ?