Archives 2014 Octobre

  • Addictions : quelle légitimité d’action pour l’employeur public ?

    Rédigé par Régis DOUAUD, Consultant en santé au travail
    Mardi 07 Octobre à 12:38
    Le phénomène d’addiction est difficile à appréhender et pourtant très présent autour de nous. Les addictions à l’alcool, de loin les plus fréquentes et les plus connues, ne sont pas les seules à exister. Le phénomène d’addiction, qui se définit par l’impossibilité de s’abstenir d’un produit ou d’un comportement, malgré ses conséquences néfastes, peut s’appliquer à beaucoup de substances : alcool, tabac, cannabis et dérivés, héroïne, médicaments… Mais aussi à des comportements : sport, jeu, sexe, travail, alimentation (anorexie, boulimie...), etc. Bien entendu, tous ces produits et comportements n’entrainent pas une addiction chez l’ensemble de la population. L’employeur public face à la présence de ce phénomène dans son organisation peut paraitre bien démuni, et pourtant il a son rôle à jouer.
  • Point de vue d’une psychologue sur les prises en charge psychologiques des DGS et agents du secteur public

    Rédigé par Anne HARTMANN, Docteur en psychologie, psychothérapeute
    Mercredi 22 Octobre à 14:39
    Expertises Publiques : La fonction de DGS est-elle un poste à risque en période post-électorale ? Anne Hartmann : Forcément oui. La relation de confiance est au cœur de la collaboration élu / DGS et le bon fonctionnement d’une collectivité en dépend. Lorsqu’il y a changement de municipalité, l’élu qui souhaite se séparer de cet emploi fonctionnel peut le faire grâce à la « décharge de fonction » et proposer par exemple un poste de chargé de mission au DGS. E.P. : Pour autant, un DGS a des bagages qui lui permettent de rebondir plus facilement dans une autre collectivité ? A.H. : Certains DGS...