Archives 2017 Décembre

  • Comment parvenir, en tant que structure publique, à faire collaborer des agents multigénérationnels ?

    Rédigé par Elina ETCHETTO, Psychologue et consultante en santé au travail
    Mardi 12 Décembre à 00:00
    Voici quelques clés pour distinguer les différences de chaque génération et optimiser le management des plus jeunes générations aux caractéristiques bien spécifiques. Les études réalisées permettent de catégoriser le mode de fonctionnement professionnel de chaque génération, par le biais il est vrai, de certains stéréotypes. Il est donc important de nuancer ces enseignements et de s’en saisir avec précaution. La génération X, ou « la génération du Baby Bust », est née entre 1960 et 1980, et prénommée ainsi en raison du faible taux de natalité par comparaison à la période du baby-boom. Respectueuse de l’autorité et de la hiérarchie, cette génération a également un esprit de compétition et un sens de l’organisation développés. Cependant, il semblerait qu’elle manque de transparence et de communication concernant ses ressentis professionnels. Enfin, éloignée des nouvelles technologies, elle peut montrer des difficultés à s’adapter à un nouvel outil. La génération Y, ou « digital natives », est née entre 1980 et 1995, au moment de l’apparition d’internet. Par conséquent, elle semble avoir une meilleure maîtrise des nouvelles technologies. Par ailleurs, son goût pour l’apprentissage et son ouverture d’esprit lui permet une plus grande capacité d’adaptation. Cependant, elle semble privilégier l’individuel au collectif, et sa vie privée.
  • La mise en place d'un CHSCT dans la Fonction publique territoriale / Volet 1

    Rédigé par Nicolas BARREAU, Ingénieur hygiène et sécurité
    Jeudi 21 Décembre à 00:00
    Les dernières évolutions réglementaires de la prévention dans la Fonction publique. Depuis 1985 et le décret n° 85-603, les collectivités ont dû s’organiser pour prévenir les risques professionnels et les accidents pour les agents. La dernière évolution de ce texte, en date de 2012 via le décret n°2012-170, impose la création d’un Comité d’Hygiène de Sécurité et d’Amélioration des Conditions de Travail (CHSCT) pour toutes les collectivités territoriales de plus de 50 agents. Avant cette date, seules les collectivités de plus de 200 agents devaient créer un Comité d’Hygiène et de Sécurité. Au-delà de cette disposition, l’évolution réglementaire de 2012 prévoit également : l’intégration des conditions de travail dans le champ de compétence du CHSCT ; la prise en compte de l’HSCT par les comités techniques des centres de gestion.