Collectivités territoriales : aggravation conjointe des absences en maladie et en accident du travail depuis 5 ans

Rédigé par Fabien JOBINIOT, Chef de projet études statistiques
Lundi 30 Juin à 17:00

Deux nouvelles notes de conjonctures, publiées par SOFCAP (entité de Sofaxis), issues des arrêts de travail déclarés par les collectivités territoriales entre 2008 et 2013, font état d’une aggravation conjointe des absences en maladie et en accident du travail depuis 5 ans.

Pour ces deux natures d’arrêt, la gravité augmente respectivement de 15 % en maladie et de 45 % pour les accidents du travail depuis 2008.

Les dernières tendances de la maladie

Si la gravité continue de croître en 2013, le nombre d’arrêts et le nombre d’agents arrêtés, qui avaient entamé une baisse en 2012, restent globalement stables. Ceci s’explique notamment par le recul des arrêts de courtes durées, en particulier ceux de 1 et 2 jours. Ainsi les arrêts sont majoritairement courts : 50 % durent moins d’une semaine.

À l’inverse, les arrêts les plus longs (au-delà de 15 jours) continuent de progresser et sont en augmentation de 14 % depuis 2008. Ils représentent près d’un tiers des arrêts et 83,3 % du volume total des jours d’arrêt.

Ces indicateurs restent variables selon la taille de la collectivité. La fréquence des arrêts est 2,5 fois plus importante dans les collectivités de plus de 150 agents. En revanche, leur durée est quasiment divisée par deux et passe de 30 jours dans les plus petites collectivités à 17 dans les plus grandes structures.

Les dernières tendances de l’accident du travail

Les agents accidentés ne sont ni plus nombreux, ni plus souvent absents en 2013 qu’en 2012 mais ils connaissent des durées d’arrêts plus longues.
Ainsi, on comptabilise 55 jours d’arrêts par agent absent en 2013, soit une augmentation de 9 jours en moyenne depuis 2008, signe d’une aggravation des accidents.

Le coût généré par ces absences progresse également de 45 % depuis cinq ans, il s’établit en 2013 à plus de 300 euros par agent employé.

Chaque année, l’accident de service représente environ les deux tiers du taux d’absentéisme en accident du travail. Les maladies professionnelles, majoritairement liées aux troubles-musculo-squelettiques, occupent une part croissante de cet indicateur et comptent pour 25 %. L’accident de trajet pèse environ 10 % du taux d’absentéisme global.

Les contusions ou déchirures musculaires des membres supérieurs ou inférieurs sont les causes d’accident les plus fréquentes, en occasionnant la moitié des accidents enregistrés en 2013. Suivent les chutes ou glissades (près d’un accident sur trois), les efforts de soulèvement et manutention de charges (à l’origine de 21 % des accidents).

Les activités de nettoyage ou de maintenance des locaux, d’entretien des espaces verts, d’accueil et de surveillance sont les plus accidentogènes au sein des collectivités. Elles représentent à elles-seules la moitié des accidents du travail en 2013. Les filières techniques et opérationnelles, aux contraintes physiques, environnementales ou organisationnelles importantes, génèrent logiquement le plus d’accidents.

L’influence de l’âge sur les arrêts

À noter l’influence de l’âge sur la durée des arrêts en maladie ou pour accident : plus les agents avancent en âge, plus leurs arrêts ont tendance à être longs. Ainsi, les agents de 55 ans s’arrêtent deux fois plus longtemps que ceux de 20 à 24 ans.
De même, les plus de 40 ans sont les plus touchés : ils représentent 71 % des agents malades en 2013 et 77 % des accidentés. Selon l’âge, les mêmes causes entrainent des lésions similaires mais de gravité potentiellement plus importante compte tenu de l’état de santé de l’agent.
L’âge moyen des absents étant de 45 ans en 2013. À rapprocher de l’âge moyen des agents territoriaux qui se situe à 45,7 ans.

Dans un contexte de contraintes budgétaires accrues et de nécessaire maîtrise de la performance des services publics, la gestion et la prévention des absences pour raison de santé deviennent des enjeux déterminants pour les collectivités territoriales.

Thèmes associés à l'article :

Lire tous les articles rédigés par Fabien JOBINIOT

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Le but de cette question est de vérifier que vous êtes bien humain, et ce, afin de prévenir toute tentative de spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.