Le deuil dans le monde du travail : quels impacts, quel accompagnement ?

Rédigé par Julie FOUQUET, Consultante en santé au travail et reclassement
Jeudi 24 Novembre à 16:01
Depuis 2015, la France a été touchée à plusieurs reprises par des attentats terroristes qui nous ont tous plus ou moins affectés. Dans ce contexte, nous pouvons nous interroger sur les possibilités et capacités d’action des organisations professionnelles pour gérer la disparition brutale d’un collaborateur. Comment accompagner les équipes, quelle aide apporter et comment intégrer le processus de deuil dans une organisation ? Bien souvent, il existe peu de formalisme sur la prise en compte de la disparition d’un agent dans une collectivité (ou un collaborateur dans une entreprise), pour autant le devoir de mémoire est une nécessité. Il est en effet important de parler non pas de la mort mais des personnes en tant que telles, de ce qu’elles ont apporté dans la structure, des influences qu’elles ont générées, des relations que l’on avait avec elles.

L’essentiel à connaître sur le Document Unique d'évaluation des risques professionnels

Rédigé par Maxime PERROT, Ingénieur hygiène et sécurité
Lundi 31 Octobre à 09:00
Dans le cadre de sa conformité aux obligations réglementaires, l’employeur public doit assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses agents. Parallèlement, depuis 2001, le législateur a introduit l’obligation pour les employeurs de transcrire les résultats de l’analyse des risques professionnels dans un Document Unique. Véritable point central d’une démarche de prévention, ce Document peut servir à enclencher une dynamique de prévention, et surtout la mise en œuvre d’actions d’amélioration. Le Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) devient donc en 2001 l’outil majeur et réglementaire dans la mise en place d’une démarche de prévention des risques d’accidents et de maladies professionnels.

L'éco-responsabilité : un projet fédérateur au service des collectivités 2/2

Rédigé par Marie COUDEVILLAIN, Consultante en performance des organisations
Mardi 20 Septembre à 11:25
Nous avons vu récemment, lors d’un précédent article, tout l’intérêt pour une collectivité d’encourager les pratiques eco-responsables. Voici, de façon pratique, comment engager une telle démarche au sein d’une organisation. Comment mobiliser et encourager ses agents à participer ? La réussite du projet éco-responsable passe nécessairement par la création d’une équipe-projet pluridisciplinaire avec, à sa tête, un chef de projet clairement identifié. La mise en place de relais au sein des services (« référents éco-responsabilité » par exemple) et la reconnaissance d’une hiérarchie porteuse et impliquée (élus et direction) sont autant d’autres facteurs clés de réussite. Un projet éco-responsable peut porter sur tout ou partie des services d’une collectivité. Il peut d’ailleurs être utile, comme dans tout projet, d’entamer la démarche par un périmètre restreint, à étendre progressivement.

Retour et maintien dans l'emploi des agents : les résultats positifs du programme CHANCE

Rédigé par Expertises publiques, webmaster
Mercredi 31 Août à 00:09
Infographie présentant, en chiffres, les résultats de la mise en oeuvre d'un programme de réintégration professionnelle destiné aux agents territoriaux et hospitaliers. Elle nous révèle que dans 88 % des cas le programme aboutit à une reprise ou un maintien dans l'emploi.

L'éco-responsabilité : un projet fédérateur au service des collectivités 1/2

Rédigé par Marie COUDEVILLAIN, Consultante en performance des organisations
Dimanche 21 Août à 00:09
L’éco-responsabilité, de quoi parle-t-on ? S’il n’existe pas de définition formelle de l’éco-responsabilité, celle-ci peut toutefois être appréhendée de la façon suivante : L’éco-responsabilité est une approche globale de prise en compte des enjeux du développement durable. […] Il s’agit non seulement de préserver l’environnement, mais également de contribuer à l’amélioration des conditions de travail ainsi qu’à la réalisation d’économies budgétaires. Il s’agit également de convaincre les personnels des (…) collectivités, mais aussi l’ensemble des consommateurs de la nécessité d’adopter d’autres comportements au quotidien. * Les collectivités doivent ainsi limiter leurs impacts sur l’environnement en évoluant vers d’autres modes de consommation et en réduisant les gaspillages. Collectivités, pourquoi s’engager dans une démarche éco-responsable ?

Pour une bonne prise en charge des événements potentiellement traumatiques

Rédigé par Maud JOUVE-GUERIN, Psychologue
Jeudi 28 Juillet à 11:34
Lorsque la question de la prévention en matière de santé mentale au travail est abordée, il est conseillé de l’envisager autant que possible sous l’angle de la prévention primaire en essayant de prévenir le risque à la source. Toutefois, certains incidents ne permettent pas toujours d’anticiper le vécu des travailleurs et nécessitent une prise en charge spécifique notamment grâce au débriefing : les événements potentiellement traumatiques.

Regard sur les absences dans les collectivités territoriales

Rédigé par Expertises publiques, webmaster
Vendredi 22 Juillet à 09:08
Découvrez un rapide état des lieux des absences pour raison de santé dans les collectivités territoriales en 2015. Cette infographie revient sur l’évolution des principaux indicateurs d’absentéisme depuis 2007. Elle révèle notamment que sur cette période les absences progressent dans l’ensemble de leurs caractéristiques : elles durent plus longtemps, sont plus nombreuses et concernent davantage d’agents territoriaux.

Regard sur les absences pour raison de santé dans les établissements de santé

Rédigé par Expertises publiques, webmaster
Vendredi 24 Juin à 10:31
Une infographie pour découvrir les principaux indicateurs d'absence pour raison de santé dans les collectivités hospitalières. Les tendances relevées à fin 2015 témoignent d’une augmentation de la durée des arrêts depuis 2007, en majorité dus à la maladie ordinaire. La taille des établissements de santé influe de manière significative sur les absences. Mais la dégradation des indicateurs s’explique en grande partie par la pénibilité de certains métiers dans un contexte de vieillissement de la population active et de recul de l’âge du départ à la retraite.

Les absences pour raison de santé dans les Offices Publics de l'Habitat

Rédigé par Expertises publiques, webmaster
Mercredi 15 Juin à 11:10
Découvrez les tendances 2015 des absences pour raison de santé dans les Offices Publics de l'Habitat. Les indicateurs d'absence au travail pour raison de santé dans les OPH affichent une hausse depuis 5 ans. C'est principalement l'augmentation de la gravité en maladie ordinaire qui conditionne cette évolution. Consultez notre infographie pour découvrir tous ces indicateurs.

V2014 : un contrôle durable de la qualité à intégrer à l'activité

Rédigé par Edouard DE CREPY, Consultant ressources humaines et organisation
Mardi 31 Mai à 10:00
La procédure de certification des établissements de santé a été mise en place en 1999 par la Haute Autorité de Santé (HAS). Son objectif premier est de permettre l’évaluation de la qualité et de la sécurité des soins dispensés ainsi que des prestations proposées par les établissements de santé publics ou privés (le champ d’application précis étant défini dans le code de la Santé Publique). En revanche, les activités médico-sociales, de recherche et d’enseignement ne sont pas concernées par la certification, quand bien même elles se dérouleraient au sein d’un établissement de santé. L’acquisition de la certification nécessite au préalable une étape d’engagement, une phase d’évaluation, et une visite d’experts-visiteurs, l’ensemble devant s’inscrire dans un planning prédéfini. Cette évaluation est réalisée par un organisme externe. Plusieurs versions se sont succédées, à savoir la V2007, la V2010 et plus récemment la V2014. Afin de tirer des enseignements des précédentes versions de certification, celles-ci ont fait l’objet d’études a posteriori et ont permis de faire émerger des axes positifs et des améliorations potentielles.

Pages