Regard sur les absences pour raison de santé dans les établissements de santé

Rédigé par Expertises publiques, webmaster
Vendredi 24 Juin à 10:31
Une infographie pour découvrir les principaux indicateurs d'absence pour raison de santé dans les collectivités hospitalières. Les tendances relevées à fin 2015 témoignent d’une augmentation de la durée des arrêts depuis 2007, en majorité dus à la maladie ordinaire. La taille des établissements de santé influe de manière significative sur les absences. Mais la dégradation des indicateurs s’explique en grande partie par la pénibilité de certains métiers dans un contexte de vieillissement de la population active et de recul de l’âge du départ à la retraite.

Les absences pour raison de santé dans les Offices Publics de l'Habitat

Rédigé par Expertises publiques, webmaster
Mercredi 15 Juin à 11:10
Découvrez les tendances 2015 des absences pour raison de santé dans les Offices Publics de l'Habitat. Les indicateurs d'absence au travail pour raison de santé dans les OPH affichent une hausse depuis 5 ans. C'est principalement l'augmentation de la gravité en maladie ordinaire qui conditionne cette évolution. Consultez notre infographie pour découvrir tous ces indicateurs.

V2014 : un contrôle durable de la qualité à intégrer à l'activité

Rédigé par Edouard DE CREPY, Consultant ressources humaines et organisation
Mardi 31 Mai à 10:00
La procédure de certification des établissements de santé a été mise en place en 1999 par la Haute Autorité de Santé (HAS). Son objectif premier est de permettre l’évaluation de la qualité et de la sécurité des soins dispensés ainsi que des prestations proposées par les établissements de santé publics ou privés (le champ d’application précis étant défini dans le code de la Santé Publique). En revanche, les activités médico-sociales, de recherche et d’enseignement ne sont pas concernées par la certification, quand bien même elles se dérouleraient au sein d’un établissement de santé. L’acquisition de la certification nécessite au préalable une étape d’engagement, une phase d’évaluation, et une visite d’experts-visiteurs, l’ensemble devant s’inscrire dans un planning prédéfini. Cette évaluation est réalisée par un organisme externe. Plusieurs versions se sont succédées, à savoir la V2007, la V2010 et plus récemment la V2014. Afin de tirer des enseignements des précédentes versions de certification, celles-ci ont fait l’objet d’études a posteriori et ont permis de faire émerger des axes positifs et des améliorations potentielles.

La détection des accidents causés par un tiers en milieu hospitalier

Rédigé par Nathalie GUILLET, Chargée de mission recours
Lundi 25 Avril à 10:07
En 2014, l’Inspection Générale des Affaires Sociales a eu pour mission d’examiner les conditions dans lesquelles les établissements de santé s’acquittent de leur obligation légale et réglementaire consistant à signaler aux régimes de sécurité sociale les accidents de leurs patients causés par un tiers. Selon le rapport de l’IGAS n°2014-135 publié en 2015, les établissements de santé représentent la troisième source de détections des accidents susceptibles de donner lieu à recours contre tiers mais ne seraient dans les faits à l’origine que de 8 % des signalements, alors même que les assureurs de victimes et les victimes elles-mêmes sont à eux deux à l’origine de 60 % des signalements.

Quand les préventeurs de collectivités s'organisent en réseau pour mutualiser leurs actions et leurs connaissances

Rédigé par Xavier JORON, Consultant en prévention et conditions de travail
Jeudi 31 Mars à 10:39
Les gestionnaires de risques professionnels, conseillers ou assistants de prévention et préventeurs, sont des acteurs de la prévention en santé et sécurité au travail, formés et présents depuis de nombreuses années au sein des collectivités. Certains font le choix de se regrouper pour former de véritables réseaux d’homologues désireux de travailler de concert sur des problématiques communes et de favoriser le partage de bonnes pratiques. Qu’il soit délimité à une zone géographique (un département…) ou constitué selon une typologie de structures (SDIS, collectivités de taille importante, établissements hospitaliers…), un réseau de mutualisation est un système organisé de relations entre les acteurs impliqués.

Réforme territoriale : les collectivités envisagent une nouvelle approche du risque

Rédigé par Philippe CHARTON, Directeur des études prospectives et des développements
Mardi 22 Mars à 11:13
La situation que vivent les collectivités locales est inédite. Confrontées à plusieurs facteurs de risque, leurs marges de manœuvre se réduisent et font porter une grande part de ce risque sur le poste RH. Quels sont ces facteurs, quelles actions sont déjà engagées pour les maîtriser et quelle nouvelle approche du risque peut être envisagée ? La baisse de dotation est le premier facteur de risques généré par la conjoncture globale Plusieurs solutions sont actuellement envisagées par les décideurs locaux pour maîtriser ce risque...

Les bonnes pratiques pour engager une démarche de prévention des risques psychosociaux

Rédigé par Julie FOUQUET, Consultante en santé au travail et reclassement
Jeudi 25 Février à 13:27
Le protocole d’accord du gouvernement sur la prévention des risques psychosociaux dans la Fonction publique a été signé mardi 22 octobre 2013 par les partenaires sociaux. La prévention des risques psychosociaux est depuis lors une priorité de la gestion des ressources humaines dans le secteur public. Plusieurs phases structurantes doivent permettre d’engager un regard plus global sur ces types de risque. En amont, il est primordial de bien préparer la démarche. D’abord en élaborant un plan de communication précis pour accompagner les actions tout au long de la démarche et ainsi susciter l’adhésion des agents, mais aussi en définissant une méthodologie sur mesure pour répondre aux besoins de la structure.

Comment mettre en oeuvre un dispositif de télétravail

Rédigé par Christelle CREMAS, Consultante en ressources humaines et organisation
Mercredi 27 Janvier à 14:06
Que peut-on attendre du télétravail ? Mettre en place un dispositif de télétravail s’inscrit dans une démarche globale incluant au moins trois dimensions : d’une part, l’amélioration des pratiques d’une organisation, d’autre part, l’amélioration de la compétitivité de l’organisation et, enfin, l’amélioration du bien-être des agents. Les organisations doivent désormais raisonner non seulement en termes d’efficacité économique et d’équilibre budgétaire mais aussi en termes d’attractivité, d’image de marque et de responsabilité environnementale. Les attentes vis-à-vis du télétravail peuvent être ainsi de plusieurs ordres...

Le télétravail dans la Fonction publique

Rédigé par Christelle CREMAS, Consultante en ressources humaines et organisation
Vendredi 15 Janvier à 10:36
Bien qu’encore marginal avec moins de 2 % des effectifs de la Fonction publique concernés par ce dispositif*, le télétravail progresse notamment dans des secteurs où on ne l’attendait pas, comme par exemple le secteur hospitalier. En effet, pour rester concurrentiels et faire face aux évolutions de l’environnement sanitaire et social ainsi qu’au développement de la responsabilité sociétale, les collectivités et les établissements de santé doivent s’adapter. Dans ce contexte, le progrès rapide des TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) soutient et favorise le développement du télétravail et lui confère une place tout à fait stratégique.

Accompagner les agents en situation de handicap psychique, mental ou cognitif

Rédigé par Maud JOUVE-GUERIN, Psychologue
Lundi 21 Décembre à 12:16
L’accompagnement des agents en situation de handicap constitue un triple enjeu au sein des collectivités. Le premier enjeu est individuel car l’agent en situation de handicap – qu’il soit inné ou développé suite à un accident ou un traumatisme – doit s’approprier sa nouvelle condition et accepter ses limites ou restrictions : l’individu se repositionne dans son identité professionnelle et personnelle. La deuxième dimension est collective car l’agent est intégré (ou réintégré) dans une équipe, avec des restrictions de santé affectant ses capacités à réaliser son activité. Le collectif de travail doit donc connaître les limites de leur collègue tout en ayant compris l’intérêt de sa présence dans le service. Le troisième enjeu du handicap en milieu professionnel est juridique (et économique) en référence à la Loi pour l’égalité des droits et des chances du 11 février 2005. Celle-ci rappelle l’obligation d’employer 6 % de personnes en situation de handicap, faute de quoi les structures s’exposent à une sanction financière. Selon cette loi, le handicap concerne les « fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques ».

Pages