Réussir l'intégration d'un nouvel agent

Rédigé par Nicolas BARREAU, Ingénieur hygiène et sécurité
Jeudi 26 Avril à 11:06

L’intégration d’un nouvel agent au sein d’une structure doit lui permettre de trouver sa place dans la collectivité, à son poste de travail et au sein d’un collectif. Dans la Fonction publique territoriale, un agent qui intègre la collectivité après un concours dispose d’une période de stage d’un an. Après promotion interne, cette durée est réduite de moitié. Cette période doit permettre à l’autorité d’intégrer au mieux le nouvel agent.

Une intégration réussie se caractérisera par une adhésion de l’agent aux pratiques, aux valeurs de la collectivité et à celles du service public. Rapidement, au cours de son intégration, l’agent devra avoir le sentiment d’appartenir à un groupe, à un collectif de travail, notamment en faisant le lien avec les plus anciens de la structure.

Pour faciliter ce travail, de plus en plus de collectivités ont recours à un système de « tutorat » : elles désignent un référent (un « parrain » ou une « marraine ») qui aura comme mission de guider le nouvel agent dans ses premiers jours à son nouveau poste de travail. Sans avoir de lien hiérarchique, il lui prodiguera conseils et bonnes pratiques pour réussir sa prise de poste.

Parole d'expert issue du Panorama "L'influence des absences pour raison de santé sur l'employabilité durable des agents territoriaux".

Thèmes associés à l'article :

Lire tous les articles rédigés par Nicolas BARREAU

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.