Valoriser le sens du travail des agents pour améliorer la qualité de vie au travail

Rédigé par Elina ETCHETTO, Psychologue et consultante en santé au travail
Vendredi 18 Janvier à 10:10

Fierté d’exercer son travail, utilité du travail fourni, promotion des valeurs du service public, toutes trois participent, entre autres, au sens que l’on donne au travail dans les collectivités territoriales et sont déterminantes dans le rapport que les agents entretiennent avec leur travail. Ainsi travailler sur le sens et les valeurs au travail concourt à promouvoir et à accroître la qualité de vie au travail.

Cette voie de progrès passe notamment par la prévention des risques professionnels et notamment le risque psychosocial. Ces deux notions indissociables sont au coeur des enjeux RH et du dialogue social dans les collectivités locales. Souvent mis en avant dans les résultats d’enquêtes interrogeant les agents sur leur perception de leur qualité de vie au travail, le sens qui lui est donné est un axe particulièrement important dans le secteur local. En effet, pour les agents, les valeurs du service public, la fierté et le sentiment d’utilité sont des composantes très positives de leur travail, majoritairement partagées et qui génèrent beaucoup de satisfaction. A l’inverse, si celles-ci sont dépréciées ou deviennent inexistantes, l’épanouissement des agents au travail s’en trouve alors impacté et la perception qu’ils ont de leur qualité de vie au travail évolue négativement.

Le sens du travail se détermine également par les représentations et les attentes que l’on peut attribuer au travail : « mon intérêt est-il seulement financier ou mon métier est-il une véritable vocation ? Comment entre ces deux pôles, simplement me réaliser dans mon métier ? Comment y trouver du sens, de l’utilité ? ».

Enfin, il fait écho à la confrontation des représentations du métier et à la réalité du terrain. Il peut parfois se créer un décalage à différents moments de la vie professionnelle entre ce qui est exigé du travail et les valeurs ou convictions personnelles, professionnelles et sociales portées par les agents. C’est pourquoi il est important de partager à la fois les valeurs qui portent le travail et les caractéristiques de son exécution, pour gagner en cohérence, favoriser le sentiment d’accomplissement et la satisfaction pour les agents de faire un travail qui a du sens et de cette manière, préserver leur qualité de vie au travail. Au regard des multiples dimensions que recouvre la notion de sens au travail, les champs d’action pour influer positivement sur la QVT sont nombreux et variés :

  • Valoriser l’utilité du travail :

En interne, bien définir les attentes des usagers, les objectifs du service, la clarté des missions des agents et apporter des marques de reconnaissance permet d’améliorer le sentiment d’utilité au travail. En externe, il est primordial de bien valoriser auprès des usagers la qualité du travail accompli en promouvant l’impact du travail des agents sur la population et en partageant les remontées sur la satisfaction des usagers.

  • Promouvoir un environnement de travail dans lequel les comportements professionnels sont régis par des valeurs partagées et respectées par tous :

L’adoption d’une charte des valeurs, l’échange et le partage des bonnes pratiques formalisent et illustrent ces comportements.

  • Encourager l’innovation, les sources de développement personnel et d’apprentissage :

Mettre en place des groupes de travail autour de thématiques communes ou suite à des formations pour développer le partage des bonnes pratiques.

  • Favoriser l’autonomie :

En laissant les agents décider des moyens pour parvenir à réaliser les objectifs qui leurs sont fixés, leur permet par une appropriation du travail et de ses composantes de favoriser l’engagement, l’initiative et la prise de décision tout en les responsabilisant.
Laisser les agents libres dans leurs pratiques dans le respect d’un cadre défini à l’avance et partagé, permet à la fois de donner du sens et de la performance à l’action publique.

  • Engager et maintenir de bonnes relations entre le management et les équipes :

Utravail gagne en sens et en engagement s’il est supervisé par un cadre qui exprime clairement ses attentes, offre son soutien et reste ouvert au dialogue.

Ainsi, donner du sens au travail passe avant tout par une prise en compte, de la part des organisations, des facteurs positifs qui agissent sur la qualité de vie au travail, en valorisant par exemple les sentiments de fierté, d’utilité et de service auprès des usagers.

Thèmes associés à l'article :

Lire tous les articles rédigés par Elina ETCHETTO

Ajouter un commentaire

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
randomness